Africa teaching


L'affaire eBook d'Apple continue de tourner au vinaigre

4 appréciations
Hors-ligne
Le juge Denise Cote a refusé de retirer l‘auditeur qu’elle a installé au sein d’Apple afin de surveiller les activités de la société, selon Reuters, après qu’elle l’ait condamné pour abus de fixation de prix dans l’affaire de l’iBooks Store.

Cette affaire continue de générer énormément d’animosité entre le département américain de la justice qui accuse Apple de salir le nom de l’auditeur et une partie de l’opinion publique qui ne comprend toujours pas les décisions du juge qui est accusé d’être partial, comme l’a montré un éditorial virulent du Wall Street Journal à l’encontre du gouvernement et de Mme Cote.

L’avocat d’Apple a déjà annoncé qu’il allait interjeter appel. Pour mémoire, il estime que les honoraires demandés par l’auditeur (1 100 $ soit 800 € par heure) sont exorbitants, ce qui l’incite a mener une enquête nettement plus large et longue que ce qui est nécessaire et qu’il fait des requêtes déraisonnables, comme demander des interviews avec tous les dirigeants de la société. Un juge fédéral tranchera l’appel.
MAHOMED SARABA

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres