Africa teaching

Nouveaux MacBook et MacBook Pro

Nouveaux MacBook et MacBook Pro : Apple cultive toujours sa différence

Avec sa nouvelle génération de portables, Apple poursuit son rapprochement avec les technologies PC, accéléré lors du passage aux puces Intel il y a deux ans. Mais la firme à la pomme se démarque toujours par quelques innovations bien senties.

A première vue, à part les logiciels inclus et l'esthétique, forcément différente, qu'est-ce qui distingue encore un MacBook ou un MacBook Pro d'un PC portable ? En surface, peu de choses, mais à regarder de plus près les machines que Steve Jobs a présentées hier, les éléments différenciant ces deux mondes sont encore nombreux.

Apple, pour des raisons industrielles principalement, ne cesse de se rapprocher des fabricants de composants pour PC, mais garde néanmoins son identité, mariant dans ses produits des composants génériques et des innovations maisons, que les autres constructeurs ne peuvent au mieux suivre que quelques mois ou années plus tard.

Une connectique rare et un pavé tactile en verre unique...


Ainsi, si la nouvelle génération de MacBook a troqué ses circuits graphiques Intel pour des composant signés Nvidia, facilitant ainsi le décodage HD et la fluidité dans les jeux 3D récents, les machines disposent en plus de ports DisplayPort, une connectique encore très rare sur PC. De même, le nouveau système de pavé tactile multipoints (trackpad multitouch) en verre, grand format, sera peut-être repris sur des PC portables à l'avenir...si les utilisateurs le plébiscitent.

Reste que pour le moment, c'est chez Apple qu'il faut se tourner pour en profiter. Idem pour la coque en aluminium monobloc, un procédé de fabrication d'abord découvert sur les MacBook Air, et désormais appliqué à toute la gamme. Des innovations subtiles, marquantes, et surtout en avance par rapport au reste de l'industrie.

... Mais exit la prise Firewire


Reste que ces différences se font aussi au détriment de particularités Apple, comme en témoigne la disparition sur les MacBook de la prise Firewire. Après le SCSI et les puces PowerPC, Apple abandonne une nouvelle fois une technologie qu'il a pourtant contribué à populariser, et qui jusqu'à présent ne faisait jamais défaut sur ses machines - mis à part sur l'emblématique iPhone.

Une façon de réduire ses coûts et de rentrer dans le moule, les iPod étant même vendus depuis longtemps avec des câbles USB, à la place du Firewire.

Dernier point de différence : le prix. A ce niveau, Apple reste inflexible, avec un modèle d'entrée de gamme à 949 euros, soit le double du prix d'un modèle basique chez Acer, HP ou encore Dell. Et ceux qui espéraient un Netbook bon marché dans cette nouvelle gamme devront attendre. Malgré l'engouement pour ces machines peu coûteuses, Apple n'a fait aucune annonce concernant un modèle de ce type.

 



21/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres