Africa teaching

Déroulement du scrutin à Sig-Noghin

Déroulement du scrutin à Sig-Noghin

(L'Hebdo du Burkina du 28 avril au 04 mai 2006)

Le dimanche 23 avril dernier l'ensemble du territoire burkinabè a vibré au rythme des élections municipales. Ces élections qui consacrent la communalisation intégrale du pays se sont bien déroulées dans l'ensemble. le constat dans l'arrondissement de Sig-Noghin où 32 partis politiques étaient en lice pour ces élections municipales.

L'arrondissement de Sig-Noghin comprend 3 secteurs à savoir les secteurs 20, 21, 22 et six villages. Nous avons fait le tour de quelques bureaux de vote et le constat est que le scrutin s'est déroulé dans le calme dans cet arrondissement même si des difficultés liées aux listes électorales n'ont pas manqué. Dès 6 h, nous étions au secteur 20 précisément à la zone 2. Dans cette zone, il y avait 3 bureaux de vote tous logés dans les alentours de la salle de cinéma.

Les membres des bureaux de vote ont travaillé d’arrache-pied pour la réussite du scrutin.

Il s'agit des bureaux de vote n°2, n°11 et n°21. Dans ces bureaux, les opérations ont effectivement démarré comme prévu. C'est-à-dire à 6 h 00.

L'affluence n'était pas si grande au démarrage, mais à notre deuxième passage et selon les premiers responsables de ces bureaux de vote un bon nombre d'électeurs avaient accompli leur devoir. Dans ces trois bureaux de vote, les difficultés notifiées sont liées aux listes électorales.

En effet, un certain nombre d'électeurs qui avait voté à l'élection présidentielle du 13 novembre 2005 ne retrouvaient pas leurs noms sur les listes. Ce qui n'a pas manqué de faire des mécontents, côté électeurs. Certains d'entre eux se sont d'ailleurs rendus aux sièges des différents démembrements de la CENI (CECI, CEIA) pour mieux comprendre leur situation. Au sous-secteur 1 du secteur 20, outre les difficultés liées aux listes, le vote s'est déroulé normalement. Du secteur 20, nous nous sommes rendus au secteur 21. Là, nous avons fait le constat du déroulement du scrutin dans deux bureaux de vote. Il s'agit des bureaux n°2 et 24 qui étaient logés au sein de la mairie dudit arrondissement.

L'ouverture de ces bureaux de vote s'est faite comme prévue, c'est-à-dire à 6 heures selon leur président M. Ousmane Sawadogo et M. Abdramane Compaoré. Les difficultés rencontrées sont pratiquement les mêmes.

Elles sont liées aux listes électorales. Hormis cette difficulté le vote s'est déroulé dans le calme et dans la sérénité. Après les secteurs 20 et 21 c'est l'école Tampouy C du secteur 22 qui nous a accueilli. Au sein de cette école deux bureaux de vote n°7 et n°20 respectivement présidés par Mme Marthe Ouédraogo et M. Boyéna Yacouba y étaient logés.                                                                                       
Les femmes sont sorties nombreuses pour accomplir leur devoir citoyen. A notre passage dans ces deux bureaux de vote les opérations de vote se déroulait normalement. Il n'y avait donc pas de difficultés majeures. Sauf que là aussi certains électeurs n'arrivaient pas à retrouver leurs noms sur les listes électorales. Contrairement à l'élection présidentielle ou la représentation des partis politiques dans les bureaux de vote était faible, ces élections municipales ont connu une représentation meilleure des délégués de partis politiques dans les bureaux de vote dans l'arrondissement de Sig-Noghin.

Nous n'avons pas manqué d'ailleurs de recueillir leurs appréciations sur le déroulement du scrutin. Et selon ces derniers, le scrutin s'est bien déroulé. On peut ainsi dire que dans l'ensemble, le scrutin du 23 avril dernier s'est bien déroulé dans l'arrondissement de Sig-Noghin et dans l'ensemble du territoire national.

L'appétit vient en mangeant dit-on. De la même manière, on dira donc que la culture démocratique se renforce et se consolide au fil des élections. Et les Burkinabè font preuve de maturité en la matière même si des difficultés restent à enrayer.                                                                                    
Roger W. NANA

© Copyright L'Hebdo du Burkina

 



15/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres