Africa teaching

Le circuit intégré fête son 50e anniversaire

Texas Instrument fêtait vendredi dernier le cinquantenaire d'une technique dont un de ses employés était dépositaire. Une innovation qui a révolutionné l'industrie IT et la société de consommation dans son ensemble.                                                                                                                
Il y a 50 ans, un jeune ingénieur nommé Jack Kilby faisait la démonstration chez le fabricant d'électronique Texas Instruments du premier circuit intégré de l'histoire.                                                                                                                     

Une innovation qui allait permettre le développement des ordinateurs personnels et, indirectement, l'ère de l'Internet. Texas Instrument organisait vendredi 12 septembre dernier une cérémonie de commémoration de cette invention qui a véritablement révolutionné l'industrie.

A l'origine, le circuit intégré était composé de paille métallique de germanium, utilisée pour connecter un transistor à d'autres composants. Une invention que Jack Kilby avait imaginée pendant l'été 1958, alors qu'il travaillait comme nouvel employé pour son entreprise. La nouveauté consistait à l'assemblage de l'intégralité des composants utiles au fonctionnement d'un système électronique sur une seule et unique pièce, d'où le nom de circuit intégré.

Assemblage de l'intégralité des composants utiles au fonctionnement d'un système électronique

Mais l'époque était à la mise au point de ce type de système électronique puisque pas plus de six mois plus tard un autre ingénieur américain, Robert Noyce, futur fondateur d'Intel, présentait un dispositif semblable au public.

Par ailleurs, d'autres initiatives de par le monde avaient eu lieu à la même époque pour arriver au résultat du circuit intégré.

Preuve du véritable bouleversement que cette innovation allait amener, Jack Kilby reçut le prix Nobel de physique en 2000, cinq avant son décès, à l'age de 81 ans. Il était également lauréat de la médaille nationale des sciences et de la médaille nationale de technologie.

Il faut dire qu'au moment de la création des circuits intégrés, les ordinateurs n'étaient pas encore passés par l'étape de la miniaturisation, et fonctionnaient avec des mémoires sous forme de cartes perforées.

Aujourd'hui, les circuits intégrés ont permis de diminuer de manière très importante les tailles des composants, de les lier entre eux, et de placer l'informatique au cœur des objets de tous les jours, dont les ordinateurs et l'ensemble des produits informatiques.

Ingénieur fécond, John Kilby a déposé plus de 60 brevets, en plus des circuits intégrés, dont celui de la calculatrice portable, que Texas Instrument mit sur le marché en 1967.

Guillaume Serries, Journal du Net



16/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres