Africa teaching

gTLD: generic Top-Level Domain

Définition de gTLD

Le sigle gTLD est l’abréviation anglaise de generic Top-Level Domain, souvent repris à l’identique en français pour contourner la relative lourdeur de sa traduction par domaine de premier niveau générique.

Les gTLDs sont des TLDs (extensions) de type .com.net.org etc, dont la caractéristique principale est de n’être rattachés à aucun pays ni à aucune zone géographique, par opposition aux ccTLDs comme le .fr pour la France, le .de pour l’Allemagne ou le .cn pour la Chine.

Le gTLD le plus connu et le plus répandu est le .com, d’où l’expression commune en anglais : dot com is king.

La plupart des domaines de premier niveau génériques peuvent être enregistrés indépendamment du pays d’origine et de l’activité du registrant. Ainsi pour déposer un nom de domaine en .net, nul besoin d’être une entreprise américaine spécialisée dans le commerce sur Internet; un étudiant italien ou un retraité japonais peuvent tout aussi bien y prétendre.

Néanmoins, certains gTLDs sont dits réservés ou restreints, au sens où seuls certains organismes qui répondent à des critères précis peuvent prétendre à enregistrer des noms de domaine dans une extension donnée. C’est par exemple le cas du .gouv, réservé aux organisations gouvernementales telles que les ambassades, ou encore du.museum, destiné exclusivement aux musées.

Liste des gTLDs

Au 1er novembre 2010, les listes officielles de l’IANA répertoriaient 21 gTLDs dont voici un classement alphabétique :

  1. .aero
  2. .arpa
  3. .asia
  4. .biz
  5. .cat
  6. .com
  7. .coop
  8. .edu
  9. .gov
  10. .info
  11. .int
  12. .jobs
  13. .mil
  14. .mobi
  15. .museum
  16. .name
  17. .net
  18. .org
  19. .pro
  20. .tel
  21. .travel

Les 5 extensions les plus usitées sont marquées en gras. Le trio de tête est parfois appelé « CNO » (pour Com Net Org) par les professionnels du secteur, et par extension, le top 5 revêt parfois l’appellation de « CNOBI » (Com Net Org Biz Info).

Certaines comme le .arpa ou le .com comptent parmi les plus anciennes de l’histoire du nommage, d’autres comme le .asia ou le .tel sont encore relativement récentes à l’échelle d’internet. Avec l’introduction des « nouvelles extensions » par l’ICANN, le nombre de gTLDs pourrait croître significativement au cours des prochaines années.

Domaine de premier niveau générique et nom de domaine générique

Attention à ne pas confondre l’appellation de domaine de premier niveau générique et celle de nom de domaine générique. La première fait référence, nous l’avons vu plus haut, à une « famille » d’extensions. La seconde – souvent employée sur le second marché – désigne des noms de domaine dont la racine (la partie située à gauche du point précédent l’extension) est composée d’un ou plusieurs termes descriptifs.

Exemple : immobilier.com, creditcards.com, spiele.de, entertainment.co.uk…

 



04/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres