Africa teaching


Un Galaxy Note explose et fait un blessé

4 appréciations
Hors-ligne
Le bureau des pompiers de la ville d’Incheon en Corée du Sud a confirmé à Chosunilbo qu’un homme de 55 ans avait été brûlé au deuxième degré à la cuisse droite après que son Galaxy Note et la batterie supplémentaire qui était dans la poche de son pantalon ont explosé. Samsung affirme essayer de comprendre ce qui s’est passé.

Samsung n’est pas Sony

En mars 2012, un étudiant vivant en Corée du Sud a aussi été blessé lors de l’explosion de son Galaxy S II. Au cœur de ces deux histoires est la volatilité des batteries li-ion. Elles sont sensibles aux changements rapides de températures et au choc. Elles sont équipées de mesures de sécurité, mais les accidents restent une possibilité. On se souvient des batteries Sony pour ordinateurs portables rappelées en 2006 qui explosaient et prenaient feu.

Samsung a-t-il un problème ? Sur un plan marketing, sans aucun doute. Sur un plan purement technique, il faudra plus que deux cas à presque un an d’intervalle et sur deux terminaux différents pour parler d’un défaut de fabrication. On peut néanmoins espérer que les résultats de l’enquête soient transparents en attendant de plus amples informations.
MAHOMED SARABA

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres