Africa teaching

Notion de réseau informatique

Un réseau est un ensemble de choses connectées entre elles qui échangent des informations. Pour les ordinateurs, il y a au moins deux ordinateurs reliés entre eux qui s'échangent des données.

Un réseau permet :

La communication de plusieurs ordinateurs entre eux (ou de plusieurs personnes entre elles)
Le partage de fichiers, d'imprimantes
Le jeu à plusieurs
L'unicité de l'information (pour des fichiers souvent mis à jour, le réseau permet de mettre à jour tous les PC le constituant)
Une organisation plus efficace et donc une meilleure productivité
Il existe différents réseaux :

Les réseaux Peer to Peer (deux ordinateurs reliés seulement donc ils ont une "fonction" égale sur le réseau)

Les réseaux Client/serveur. Ils sont organisés avec des postes serveurs qui fournissent l'information au client (comme internet par exemple)
L'organisation d'un réseau (ou éventuellement topologie) :

Il existe plusieurs organisations de réseaux, qui ont chacunes des capacités et des contraintes différentes. On choisira donc une topologie plus qu'une autre en fonction du réseau à mettre en place.

La topologie en bus :
C'est une ancienne topologie aujourd'hui peu utilisée. Elle consiste à relier chaque ordinateur à un "bus" par l'intérmédiaire souvent de câbles coaxiaux. Elle a par contre de nombreux défauts :

-Une lenteur assez importante
-Une vulnérabilité importante en cas de panne. En effet, si un câble est en panne le réseau ne fonctionne plus

La topologie en étoile :
C'est la topologie la plus utilisée aujourd'hui. Elle consite à relier chaque ordinateur à un hub ou un switch par l'intermédiaire d'un câble (RJ-45 le plus souvent). C'est un réseau disposant de bonnes capacités et avec lequel si un câble reliant un ordinateur au hub lâche, le réseau n'est pas paralysé.

Son seul vrai défaut est son coût plus élevé que le réseau avec topologie en bus. Pour le reste elle n'offre que des avantages.                                                         
La topologie en anneau :
Elle consite à donner à chaque ordinateur relié à un MAU (multistation access unit) de "prendre la parole" et d'échanger des informations.


Les différents types de réseau :

Les LAN :
Les réseaux LAN (local area network) sont les réseaux locaux. Les ordinateurs sont reliés par l'intermédiaire de câbles dans une petite zone géographique. (on fait généralement appel à la technologie Ethernet pour relier les PC)

Un réseau local est donc un regroupement de PC étant proches les uns des autres reliés au réseau (soit avec des fils et dans ce cas on fait souvent appel à la technologie ethernet qui permet de monter à plus de 100 Mbits par seconde (et 1 Gbit pour le GigaEthernet), soit sans fils avec des technologies comme le WIFI)

Les MAN :                                                                                                   Les MAN (Metropolitan area Network) permettent de connecter plusieurs LAN proches entre elles. Pour les relier entre elles, on fait appel à des routeurs et des câbles de fibre optique permettant des accès à très haut débit.

Les WAN :
Les WAN (Wide area Network qui signifie réseau étendu) permettent de connecter plusieurs LAN éloignées entre elles. Le débit devient de plus en plus faible en fonction de la distance.

Internet est un regroupement de WAN.

Un protocole est une série d'étapes à suivre pour permettre une communication harmonieuse entre plusieurs ordinateurs.

Internet est un ensemble de protocoles regroupés sous le terme "TCP-IP" (Transmission Control Protocol/Internet Protocol).                                 

Voici une liste non exhaustive des différents protocoles qui peuvent êtres utilisés :

  • HTTP : (Hyper Texte Transfert Protocol) : c'est celui que l'on utilise pour consulter les pages web.
  • FTP : (File Transfert Protocol) : C'est un protocole utilisé pour transférer des fichiers.
  • SMTP : (Simple Mail Transfert Protocol) : c'est le protocole utilisé pour envoyer des mails.
  • POP : C'est le protocole utilisé pour recevoir des mails
  • Telnet : utilisé surtout pour commander des applications côté serveur en lignes de commande
  • IP (internet Protocol) : L'adresse IP vous attribue une adresse lors de votre connexion à un serveur.


Les protocoles sont classés en deux catégories :

Les protocoles où les machines s'envoient des acusés de réception (pour permettre une gestion des erreurs). Ce sont les protocoles "orientés connexion"                                                                                                       
Les autres protocoles qui n'avertissent pas la machine qui va recevoir les données sont les protocoles "non orientés connexion"

Une adresse IP est un numéro unique. Ce numéro est unique car il permet à un ordinateur connecté à un réseau utilisant le protocole TCP/IP (comme internet par exemple) de l'identifier.

Une adresse IP est un nombre de 32 bits composé de 4 numéro allant de 0 à 255 (4 numéros de 8 bit, sauf le dernier numéro qui ne peut excéder 254) séparés par des points.

Exemple d'une adresse IP : 127.0.0.1

Une adresse IP est composée de deux parties distinctes.

Une partie appelée net-ID située à gauche, elle désigne le réseau contenant les ordinateurs.                                                                                                        
Une autre partie appelée host-ID désignant les ordinateurs de ce réseau.            
Prenons pour exemple un réseau ayant une adresse IP de ce type : 192.168.0.0 comprenant une dizaine d'ordinateurs. Les adresses IP de ces 10 ordinateurs varient de 192.168.0.1 à 192.168.0.10

Plus l'adresse réseau est courte (occupe le moins de chiffres), plus le réseau pourra contenir d'ordinateurs. Il existe donc 3 classes de réseau notées A, B et C qui se différencient par le nombre d'octets désignant le réseau.

Classe A :
Dans une adresse IP de classe A, l'adresse réseau est désignée par le premier octet qui doit être d'une valeur inférieure à 128. Le réseau composé de 0 uniquement n'existe pas, et le réseau 127 désigne votre ordinateur. La plage utilisable est comprise entre 1.0.0.0 et 126.0.0.0                                           

Ce réseau peut contenir 16646144 ordinateurs.

Classe B :
Dans une adresse IP de classe B, l'adresse réseau est désignée par les deux premiers octets. La plage utilisable est comprise entre 128.0.0.0 et 191.255.0.0

Ce réseau peut contenir 65024 ordinateurs.

Classe C :
Dans une adresse IP de classe C, l'adresse réseau est désignée par les trois premiers octets. La plage utilisable est comprise entre 192.0.0.0 et 233.255.255.0

Ce réseau peut contenir 254 ordinateurs.

Adresses IP réservées :

De plus en plus d'internautes disposent d'une adresse IP fixe. Pour disposer d'une adresse IP fixe, il faut faire une demande auprès de l'INTERNIC (c'est votre FAI qui s'en charge).

Voici les plages d'adresses IP réservées :

10.0.0.1 à 10.255.255.254 :  Classe A
172.16.0.1 à 172.31.255.254 : Classe B 
192.168.0.1 à 192.168.255.254 : Classe C                                                     

Lorsqu'on configure un réseau, on parle souvent de masque de sous réseau. Celui ci sert à capacité d'un ordinateur à communiquer avec un autre d'un même réseau ou pas. En fonction du masque, des restrictions d'accès sont appliquées, et les ordinateurs ne pourront pas communiquer, donc ne se verront pas dans les favoris réseau.

Le masque de sous réseau le plus courant, celui que l'on utilise généralement à la maison est 255.255.255.0

A quoi cela correspond t-il ?

Eh bien c'est simple. Ce masque de sous réseau va permettre aux ordinateurs ayant une adresse IP ayant 3 premiers octets identiques de communiquer ensemble. Exemple : l'ordinateur ayant l'IP 192.168.0.1 pourra communiquer avec l'autre ayant une IP telle que 192.168.0.2, mais pas 192.169.0.2

En clair lorsque les bits du masque de sous réseau sont à 1 alors les bits des adresses IP des ordinateurs pouvant communiquer entres eux doivent être identiques.

Exemple pour le masque de sous réseau 255.255.255.0

Valeur normale             Valeur binaire
255.255.255.0             11111111 11111111 11111111 00000000
192.168.0.1                 11000000 10101000 00000000 00000001
192.168.0.2                 11000000 10101000 00000000 00000010

Partout où le masque de sous réseau prend pour valeur 1, la valeur correspondante entre les deux ordinateurs doit être identique.

Il existe cependant d 'autres sous réseaux comme par exemple 255.255.255.128. Examinons ce cas de figure :

Valeur normale       Valeur binaire
255.255.255.128       11111111 11111111 11111111 10000000
192.168.0.200           11000000 10101000 00000000 11001000
192.168.0.100           11000000 10101000 00000000 01100110
192.168.0.128 
          11000000 10101000 00000000 10000000

On le voit maintenant, seuls les ordinateurs ayant respectivement l'adresse 192.168.0.200 et 192.168.0.128 peuvent communiquer. On peut ainsi diviser un réseau en plein de petits sous réseaux.

Monter un réseau local est devenu quelque chose de plus en plus simple depuis l'arrivée de produits faciles à installer tout en étant suffisament performants pour le commun des mortels. Cet article va vous aider à faire le tour des différentes technologies disponibles pour créer un réseau local performant, évolutif et à moindre coût.

Dès lors que vous possédez au moins deux PC, les avantages à créer un réseau sont nombreux, vous pourrez ainsi échanger vos fichiers autrement que par la simple clé USB ou le disque dur externe ou encore partager votre connexion internet, jouer en réseau contre d'autres adversaires ...

//www.vulgarisation-informatique.com



04/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres