Africa teaching

Microsoft affiche des revenus records

Microsoft affiche des revenus records

 mais resserre ses prévisions pour 2009

Le numéro un des logiciels dégage une nouvelle fois des bénéfices records pour son exercice annuel clos le 30 juin, grâce surtout à Office, Exchange et Windows. Mais, en raison de la crise économique, ses prévisions sont plus réservées pour 2009.

Microsoft enregistre un nouvel exercice record en 2008 (clos le 30 juin) : l'éditeur américain affiche un chiffre d'affaires de 60,2 milliards de dollars, en progression de 18 % par rapport à 2007. Son résultat net est positif de 17,6 milliards de dollars, et ses bénéfices en hausse de 26 %.

En revanche, les prévisions sont plutôt pessimistes. Pour le trimestre en cours, Microsoft vise un un chiffre d'affaires de 14,7 à 14,9 milliards de dollars, soit des résultats inférieurs au consensus actuel de Wall Street qui table sur 15,06 milliards, selon Reuters Estimates. Le marché a réagi aussitôt en provoquant une baisse de 6 % de son action dans les transactions hors séance.

« Je décrirais le climat comme difficile. Il est évident que d'autres entreprises autour de nous sont en train de souffrir », a déclaré à Reuters le directeur financier de Microsoft, Chris Liddell, afin d'expliquer ces prévisions en dessous des attentes du marché.

Pour les analystes, elles montrent que Microsoft, en dépit de la diversité de ses activités et de sa présence accrue sur les marchés émergents, n'est pas immunisé contre le ralentissement de l'économie américaine.

« Le fait que Microsoft resserre un peu ses prévisions pour l'exercice à venir est selon nous raisonnable au vu du climat économique difficile », a commenté Andy Miedler, analyste d'Edward Jones.

Office et Exchange : les moteurs de Microsoft

Pour l'exercice 2008, le département « Microsoft Business Division » qui intègre les ventes d'Office, Exchange et Sharepoint, les communications unifiées (VoIP, web conférence, etc.) reste la première source de revenus de l'éditeur. Elle a généré 18,9 milliards de dollars (+15,4 %), et représente environ 31 % du total du chiffre d'affaires.

La division « Client » qui intègre notamment les ventes de Windows XP et Vista en licence OEM (vendu avec un nouveau PC) et en boîtes reste en deuxième position. Avec 180 millions de licences Vista écoulées, cette division de Microsoft atteint les 16,8 milliards (+12,6 %), soit 28 % de l'ensemble des revenus.

Suit l'activité « Server & Tools », qui comprend les solutions d'infrastructure serveurs, de virtualisation et les outils de développement. Elle a profité en 2008 de l'arrivée de produits tels que Windows Server 2008, SQL Server 2008 et Visual Studio 2008. Elle a généré 13,1 milliards de dollars (+17,8 %), et représente 21,7 % du total.

La division « Entertainment & Devices » a réalisé 8,1 milliards de dollars (+34 %), soit 13,4 % du total des revenus de Microsoft. Elle  est en charge des ventes de consoles Xbox 360, de ses accessoires, des jeux (console et PC), ainsi que du service en ligne Xbox Live, qui a enregistré 12 millions de membres au dernier trimestre. Cette dévision accusait

Comme nous l'indiquait récemment Microsoft, sur ce périmètre du jeu : 60 % des revenus sont réalisés par les ventes de consoles, 20 % sur les jeux, 15 % sur les accessoires et 5 % sur Xbox Live. Pour le reste, les revenus de cette division intègrent les accessoires PC (webcams, claviers, souris...) qui pèsent environ 15 % de ses revenus.

Enfin, en dernière position, le département Online Services Business, qui gère principalement la régie publicitaire MSN : elle atteint les 3,2 milliards de dollars (+31 %) et représente 5,3 % du total. Notons qu'il s'agit de la seul division déficitaire, avec une perte de 1,2 milliard de dollars sur l'année, contre 617 millions de pertes en 2007.


Par Christophe Guillemin, ZDNet France

 



19/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres