Africa teaching

Les systèmes d'exploitation, la course des fondeurs

LES SYSTEMES D'EXPLOITATION, LA COURSE DES FONDEURS

De commun en accord, nul ne met  en doute l'avancée de la technologie logique. En effet, l'on se souvient des premiers logiciels d'exploitations sous formes non graphiques.  L'on peut  toujours évoquer le cas des premiers systèmes d'exploitation non graphiques comme :

 Q DOS,
 DR DOS,
 MS DOS.

Ces  systèmes d'exploitation ont fait de beaux jours, car permettaient bien évidemment l'exploitation et la gestion des systèmes matériels.                                           
Cependant, avec la demande très forte et l'exigence des utilisateurs en ce qui concerne les ressources et les performances des logiciels ; les fondeurs ont répondu aussitôt à leurs appels. Ainsi l'on a constaté sur le terrain, l'arrivée des logiciels sous forme graphique équipant des micros ordinateurs et serveurs.

 MAC OS (Apple),
 MS WINDOWS (Microsoft),
 OS/2 (IBM),
 Etc.

Toutefois, la mise en place de ces types de nouveaux logiciels a prôné l'ère de la micro informatique, un passage remarquable.                                                                    
A partir des années 91 avec l'accès à la technologie Web et le développement des télécommunications, le regard des grands fondeurs de logiciels a naturellement changé. Chose normal, car il faut bien attendu répondre à la technologie des TIC grandissantes.                                                                                                                  
En effet, la vieille vision de la technologie des systèmes d'exploitation est de plus en plus révolue. L'on parle maintenant de :

 La virtualisation des machines,
 L'externalisation des services,
 L'exploitation des données en ligne,
 La sauvegarde des données en ligne.

Ces services  témoignent et répondent assurément des nouveaux besoins des utilisateurs. C'est-à-dire, le besoin de communication en réseautage et en temps réel.                                                                                                                               
D'un constat général, des  services en ligne font de beaux jours :

 Google Maps,
 Messenger,
 Facebook,
 Twitter,
 Etc.

Alors, l'accès à Internet a orienté ou détourné la conception du monde de la nouvelle technologie logicielle.                                                                                                    
Par ailleurs, n'oublions pas l'avancée technologique des télécommunications et leurs portées. En effet, la maitrise de la miniaturisation des systèmes matériels des télécommunications et leurs plates formes logicielles adaptées, ont permis l'arrivée sur le marché de nouvelles technologies.

 Les PDA,
 Les Smartphones,
 Les Iphones,
 Les IPOD,
 Les Androids.

Les androids sont sans doute les systèmes d'exploitation qui équipent les équipements en miniature. Ils sont de plus en plus sophistiqués et intègres des services Internet avancés.

Sur le marché technologique, la course au monopole des systèmes d'exploitation s'oriente de nos jours sur la technologie des androids. Ainsi pour mieux s'imposer, les fondeurs intègres aux androids les applications appropriées aux sites sociaux ; ce qui permet désormais à tout utilisateur d'exploiter aisément les services « brisés ».

COMPAORE Abdramane
Ingénieur informaticien,
Enseignant vacataire/Formateur,
Expert en TIC et en Cybersécurité,
Consultant indépendant.

Cellulaire : (+226) 70 24 66 22
Blog: //afric-teach.blog4ever.com



08/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres