Africa teaching

Le Logiciel Libre ?

Le Logiciel Libre, c'est quoi ?


Selon la FSF (Free Software Foundation), à l'origine du concept, le logiciel libre est un logiciel fourni avec l'autorisation pour quiconque de l'utiliser, de le copier, et de le distribuer, soit sous une forme conforme à l'original, soit avec des modifications, ou encore gratuitement ou contre un certain montant.

Pour être libre, un logiciel doit respecter quatre libertés fondamentales :

la liberté d'exécution ;
la liberté d'étude ;
la liberté de redistribution des copies ;
la liberté d'amélioration.


Cela siginifie en particulier que son code source doit être disponible.

Et l'Open Source ?


Dans la pratique, un logiciel libre est toujours Open Source; un logiciel Open Source, généralement libre. L'OSI (Open Source Initiative) joue un rôle d'organe certificateur et, sur base de neuf critères caractérisant un logiciel Open Source, dresse une liste de licences respectant l'appellation Open Source.

A sa création, le terme Open Source devait lever l'ambiguité du free de Free Software. En anglais, Free signifie à la fois libre et gratuit. Hors, s'il l'est souvent, un logiciel libre n'est pas toujours gratuit.

Malheureusement, le terme Open Source entraîne une nouvelle ambiguité : celle qu'un logiciel "à source ouverte" n'est pas forcément libre. Citons comme exemples un logiciel sous licence Community Source de Sun ou sous licence Shared Source de Microsoft.

D'un point de vue plus philosophique, les partisans du Free Software s'attachent à l'importance de la liberté du logiciel, tandis que les partisans de l'Open Source ont une optique plus commerciale et mettent l'accent sur le modèle technique de développement de logiciel.


Le logiciel libre est-il toujours "gauche d'auteur" ?


Le concept de la licence "gauche d'auteur" (copyleft en anglais) consiste à s'appuyer sur le droit d'auteur (copyright en anglais) pour garantir qu'aucune personne morale ou physique ne pourra s'approprier le code source gauche d'auteur. Le code source est reversé à la communauté (Copyleft - All rights reversed vs Copyright - All rights reserved).

Les licences libres GPL (General Public Licence) et LGPL (Library General Public Licence) utilisent ce principe, au contraire des licences BSD (Berkeley Software Distribution), beaucoup plus permissives.

Des exemples:

Le logiciel libre s'est révélé à travers quelques projets célèbres. Citons tout d'abord le projet GNU (GNU's Not UNIX) soutenu par la FSF et visant à redévelopper un Unix libre. Suite à l'ajout du noyau Linux du Finlandais Linus Torvalds, il est devenu le système d'exploitation GNU/Linux, aujourd'hui distribué par des sociétés comme Red Hat, Mandrake ou Suse, et des associations comme Debian. Citons encore le serveur HTTP Apache (plus de 60% de parts de marché), les systèmes d'exploitation de type BSD, le bureau graphique KDE, le navigateur Mozilla (héritier du Navigator de Nescape), etc.

Le choix de logiciels libres de qualité est de plus en plus vaste !

//atelier.ning.com/forum/topic/show?id=1189413%3ATopic%3A27648&page=1&commentId=1189413%3AComment%3A28285&x=1#1189413Comment28285


23/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres