Africa teaching

Le haut débit à bas prix pour les pays émergents

Soutenu par Google et la banque britannique HSBC, le projet censé relier les pays émergents à l'Internet haut débit a été lancé à Jersey sous le nom d'O3b Networks. Seize satellites sont déjà en construction.

Un projet d'internet par satellite à faible coût, soutenu par Google, Liberty Global et HSBC a été lancé mardi à Jersey sous le nom d'O3b Networks, dans le but de toucher les populations mondiales qui ont peu de chances autrement d'avoir accès à l'internet rapide.

La construction des satellites a été confiée au groupe franco-italien Thales Alenia Space.

"Les nations développées, particulièrement dans l'hémisphère Nord, sont desservies par un réseau étendu de fibres sous-marines. Le déploiement d'un réseau de fibres dans de nombreux pays en développement n'est pas commercialement viable, voire même réalisable", remarque O3Networks dans son communiqué.

Selon l'entreprise, le système proposé "va offrir une performance fibre sur satellite à des prix comparables à la fibre dans les régions développées".

"En permettant une connexion directe au coeur des réseaux et aux relais cellulaires 3G/Wimax, le système d'O3b Networks va complètement changer l'économie des infrastructures de télécommunications dans des marchés du monde à la plus forte croissance pour les services de communications", explique O3b.

Le développement opérationnel et technique "est déjà bien avancé", et notamment, la production de la constellation initiale de 16 satellites a commencé, a-t-elle indiqué.

Le nom d'O3b est une abréviation de "other 3 billion", "les autres 3 milliards" de personnes qui n'ont qu'un accès limité à internet actuellement.

Mardi 09 septembre 2008

France24



11/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres