Africa teaching

L'iMac fête ses dix ans

L'iMac fête ses dix ans

Il n'y a bien qu'Apple pour lancer un produit le 15 août. Il y a dix ans jour pour jour, Apple commercialisait le premier iMac. Présenté en mai, ce petit ordinateur avec sa bouille sympathique avait pour objectif de redorer le blason d'Apple. À l'époque, la firme de Cupertino était encore donnée comme mourante par bon nombre de médias, même si la société californienne avait déjà commencé à redresser la barre.

iMac ou le renouveau d'Apple                                                                        
À bien des niveaux, l'iMac est une machine hautement symbolique. C'est la première grande réalisation de Steve Jobs depuis son retour aux commandes. C'est sans doute la première fois que Jonathan Ive a pu exprimer pleinement son talent lors de la conception d'un produit Apple.

Pour la première fois, le design n'était pas une chose secondaire dans la phase de création d'un produit. Ce n'est qu'une fois le design fini que les équipes techniques se sont mis au travail pour trouver un moyen de loger l'ensemble des composants nécessaires à son fonctionnement. Cette formule révolutionnaire à l'époque est maintenant la norme chez Apple.

Autre symbole, o combien important, c'est l'iMac qui a mis à la mode le fameux 'i', qui est devenu la marque de fabrique de nombre de produits Apple par la suite : iBook, iSight, iLife, iWork, iPod, iPhone…

Des choix radicaux                                                                                          
Sur le plan hardware, l'iMac de 1998 marquait également une véritable rupture. Présenté comme la machine par excellence pour surfer sur le web, il n'avait aucune raison d'embarquer un lecteur de disquettes. Un choix qui déstabilisa beaucoup de monde, les mentalités à l'époque n'étaient pas prêtes à un tel changement.

L'autre grande nouveauté, c'était l'adoption de l'USB, comme port standard pour les branchements (imprimantes, clavier, souris…). Cette technologie jusqu'alors était très peu utilisée, ce qui posa bien des problèmes aux premiers acheteurs de l'ordinateur Apple quand ils cherchaient à le doter de périphériques compatibles.

Vendu 1299 $, le tout premier iMac embarquait un processeur G3 à 233 MHz, 32 Mo de RAM, un disque dur de 4 Go, un écran 15", un lecteur de CD, et un modem 56k (qui aurait du être un 33k). Le succès fut immédiat ! Plus de 150 000 modèles trouvèrent preneur durant la première semaine de commercialisation. Comme souvent, certains ont essayé de reproduire son design, mais aucun n'est parvenu véritablement à lui faire de l'ombre. Le service juridique d'Apple n'hésitant pas à passer à l'action, quand un ordinateur s'inspirait un peu trop des formes de son monobloc.

Du tournesol à l'iMac Alu                                                                               
En l'espace de dix ans, l'iMac connut seulement trois changements radicaux de look
. Le premier intervient en 2002 avec l'iMac "tournesol". Ce fut le premier modèle à embarquer un processeur G4 ainsi qu'un écran plat. Il fallut deux ans aux ingénieurs d'Apple pour mettre au point ce modèle, qui coûtait très cher à assembler.


La deuxième mue de l'iMac eut lieu à la fin août 2004. Plus compact que jamais, il passa au G5 et adopta les formes que nous lui connaissons aujourd'hui. L'été dernier, il évolua, mais de manière moins sensible. Outre un nouveau régime, il troqua sa robe blanche pour une structure en aluminium anodisé et une façade en verre.


Depuis sa commercialisation en 1998, l'iMac a souvent été le fer de lance de la gamme Apple. Certains modèles se sont vendus mieux que d'autres, mais il reste à ce jour l'ordinateur multimédia par excellence chez Apple, idéal tant pour un usage familial que professionnel. Joyeux anniversaire iMac !                   

par Christophe Laporte le Vendredi 15 Août 2008 à 12:55



15/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres