Africa teaching

GNU/Linux: Logiciels Libres

 

GNU/Linux est un système d'exploitation libre multitâche, multi-plateforme et multi-utilisateur de type Unix basé sur le noyau Linux, résultat des efforts de multiples projets collaborant via Internet. Il peut faire fonctionner la plupart des modèles d'ordinateurs existant, des superordinateurs aux systèmes embarqués en passant par les serveurs et les ordinateurs personnels, sur lesquels l'installation est facilitée par des distributions Linux.

§  Les pionniers :

Linus Benedict Torvalds est un informaticien finlandais à l'origine du noyau Linux et quicoordonne aujourd'hui son développement.

Richard Matthew Stallman, connu aussi sous les initiales RMS, est le fondateur du mouvement pour le logiciel libre.                                                                              

Il existe plusieurs distributions Linux. Une distribution Linux est un ensemble logiciel composé d'un noyau Linux et d'applications (pour la plupart libres). On utilisera préférablement le terme distribution GNU/Linux pour les distributions rassemblant des logiciels du projet GNU.

§  Distributions :

 §  Les applications :

*     Navigateurs :

*   Mode graphique : Mozilla, Nautilus, Konqueror, Firefox, Swiftfox

*   Mode texte : w3m, Lynx, Links, ELinks

*    Bureautique :

*            OpenOffice.org, KOffice, AbiWord, Gnumeric

*     Messagerie (Clients) : Evolution, Mozilla Thunderbird, Sylpheed,   

*            Kmail, Gnus, Balsa, Arrow, Gnumail, Althea, Liamail, Aethera

*     Messagerie (Serveurs) :

*            Sendmail, Qmail, Postfix, Exim

*    Clients FTP :

*   Graphiques : gFTP, Konqueror, Dpsftp, KBear, IglooFTP, Nftp,

*   Nautilus, Wxftp, AxyFTP, mc (avec cd ftp:// ...)

*   Texte : Ncftp, Lftp, Avfs

*    Serveurs FTP :

*            ProFTPd, Pure-FTPd, wu-ftp, vsFTPd

*    Pare-feux : Kmyfirewall, Easy Firewall Generator, Firewall Builder, Shorewall, Guarddog, FireStarter, IPCop, Zorp

Lors de la création du noyau de Linux en 1991, le système GNU ne possédait pas d'interface graphique et ne pouvait donc s'utiliser que par la ligne de commande (ou Terminal). Depuis, des interfaces graphiques ont été créées, mais certaines personnes utilisent encore le mode texte pour ses avantages: universalité, rapidité et légèreté, efficacité car le mode commandes est très adapté au traitement d' opérations répétitives (batch). Ainsi, beaucoup de serveurs tournant sous GNU/Linux sont dépourvus d'interface graphique.

 

*  Avant tout, utiliser la ligne de commande nécessite de disposer d'un interpréteur de commandes, souvent appelé shell. Le plus utilisé sous Linux est bash mais beaucoup d'autres existent: Z Shell, Korn shell (ksh), le C Shell (csh). Leur rôle est de traiter les instructions entrées par l'utilisateur.

 

*  En plus de pouvoir utiliser la ligne de commande directement après le démarrage de GNU/Linux, sans lancer d'interface graphique, il est également possible d'utiliser des terminaux virtuels depuis l'interface graphique. Citons xterm, ou encore Konsole (issu de l'environnement de bureau KDE) ou gterm (issu de GNOME).

De nos jours, les Logiciels Libres se découvrent de mieux en mieux et s'imposent de sorte à faire peur à Bills Gates; le geant.

COMPAORE, Inspiré de Wikipedia.

//atelier.ning.com/forum/topic/show?id=1189413%3ATopic%3A27648&page=1&commentId=1189413%3AComment%3A28049&x=1#1189413Comment28049

 



16/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres