Africa teaching


La nanolithographie pour doubler la capacité des disques durs

3 appréciations
Hors-ligne
Le constructeur HGST, désormais filiale de Western Digital depuis son rachat, vient d’annoncer que ses laboratoires avaient mis au point une nouvelle méthode de stockage des données particulièrement prometteuse et qui permettrait à terme de doubler la densité de stockage de nos disques durs.

1200 milliards de bits par pouce carré
Basée sur l’utilisation de la nanolithographie et de molécules capables de s’auto-assembler, cette méthode serait capable de générer un masque « répétitif » à base de polymères hybrides permettant ensuite de créer des ilots magnétiques de seulement 10 nm (soit 50 atomes de large), chacun étant capable de stocker un bit. Au final, cette technique permet d’atteindre 1200 milliards de bits par pouce carré, soit une densité deux fois plus importante que les disques durs actuels.

Les tests en laboratoires montrent que cette nouvelle technique offre de bonnes performances en lecture et en écriture, ainsi qu’une excellente rétention des données, similaire à celle offerte par les technologies actuelles. Reste, comme toute nouvelle technologie de stockage de données, à savoir à partir de quand il sera possible de l’utiliser de manière industrielle pour la production de masse
MAHOMED SARABA

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres