Africa teaching


L'USB 3.1 réversible est prêt

3 appréciations
Hors-ligne
L'USB 3.1, qui passe de 5 à 10 gigabits/s, est prêt, et l'USB IF, qui s'occupe de la norme, a annoncé que le connecteur de Type C était finalisé. Pour les utilisateurs, ce dernier point est bien plus intéressant que le gain en débit, étant donné que les périphériques sont rarement capables de saturer de l'USB 3.0 classique.
Un connecteur compact, réversible et symétrique
Différent du Lightning

Si la logique est la même que le Lightning d'Apple, le fonctionnement est assez différent. Apple utilise des pistes externes et (re)configurables alors que l'USB 3.1 de Type C utilise des contacts internes et que les pistes sont à l'intérieur de la prise.

Le nouveau connecteur de Type C est intéressant sur plusieurs points. D'abord, il est compact, à la manière du micro USB 2.0 de Type B. C'est un point important : la largeur et la fragilité du connecteur micro USB 3.0 ont empêché son adoption massive en dehors des disques durs. Ensuite, il est réversible : la fameuse blague des trois sens de l'USB n'aura plus lieu d'être. Concrètement, les connecteurs sont doublés en interne et on peut donc brancher le connecteur dans n'importe quel sens, une avancée majeure. Enfin, la connexion est symétrique : il n'y a qu'un connecteur de Type C, qui se connecte indifféremment du côté du « maître » ou du « périphérique ». C'est assez logique : les appareils actuels peuvent souvent fonctionner avec les deux rôles (l'exemple type est le smartphone) et l'électronique est adaptée, ce qui n'était pas le cas au lancement de l'USB dans les années '90.

Bien évidemment, des adaptateurs USB 3.1 vers les différentes prises actuelles seront proposés, on peut penser à des câbles vers une prise femelle de Tye A (pour brancher des périphériques à un smartphone) mais aussi des câbles Type C vers micro USB de Type B.

Image ConsomacImage Consomac

Enfin, la prise est prévue pour prendre en charge la norme USB Power Delivery : avec des appareils adaptés, il sera possible de faire transiter jusqu'à 100 W dans un câble USB, pour alimenter un ordinateur portable avec un écran, ou tout simplement fournir de l'énergie à un disque dur 3,5 pouces.

Reste la question principale : quand la prise arrivera-t-elle dans nos machines ? On peut supposer que les premiers contrôleurs tiers devraient débarquer rapidement dans nos machines.
MAHOMED SARABA

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres