Africa teaching

Chrome : Le navigateur de Google

    Chrome : premier coup d'oeil sur les fonctionnalités du navigateur de Google


Chrome reprend une navigation désormais classique, par onglets. Mais chaque onglet fonctionnera indépendamment des autres et du navigateur lui-même, ce qui selon Google doit améliorer la stabilité et réduire les problèmes de sécurité.

Google a publié une bande dessinée de 38 pages sur le web, pour illustrer les diverses fonctionalités de son navigateur Chrome. Réalisée par l'illustrateur américain Scott McCloud, cette BD est d'abord apparue sur le blog spécialisé Google Blogoscoped, avant d'être publiée officiellement par Google. Elle est divisée en cinq sections principales, qui décrivent les performances de Chrome en termes de stabilité, de vitesse, de recherche et d'expérience utilisateur, de sécurité et enfin de respect des standards.

Stabilité                                                                                                            
Chrome proposera, à l'instar de la plupart des navigateurs aujourd'hui, une navigation sous onglets. La nouveauté, selon Google, est que chaque onglet sera capable de s'exécuter indépendamment des autres : le fonctionnement d'un onglet pourra être stoppé à partir du gestionnaire des tâches, et il sera isolé des autres processus, de façon à l'empêcher d'accéder à des informations contenues dans l'ordinateur de l'utilisateur. Cette architecture devrait conduire à une expérience de navigation plus stable et cohérente. De plus, la performance du navigateur ne devrait pas s'en ressentir, explique la BD.

Vitesse

Chrome a été créé en utilisant WebKit, le moteur open source qui se trouve au coeur du navigateur Safari d'Apple et du système d'exploitation Android de Google. Le navigateur a également été agrémenté d'une nouvelle machine virtuelle Javascript, V8. Google affirme que cela permettra à Chrome de gérer plus aisément les applications web riches et complexes, notamment en fluidifiant les fonctionnalités « drag and drop » au sein des applications interactives.

Recherche et expérience utilisateur                                                              
Dans Chrome, chaque onglet disposera de sa propre barre de navigation, qui indiquera aussi clairement l'adresse web visitée. L'utilisateur pourra aisément sélectionner un onglet pour le transformer en fenêtre de navigation individuelle. La barre d'adresse, baptisée OmniBox, fonctionnera sur le même principe que la barre intelligente de Firefox 3 : elle affichera des suggestions à l'utilisateur en fonction de son historique de navigation et des résultats de recherche.

La page d'accueil par défaut du navigateur affichera aussi les pages le plus souvent fréquentées par l'utilisateur, ainsi qu'une liste des mots-clés qu'il recherche le plus souvent. Google a également créé un mode de navigation privée, pour protéger les données personnelles de l'internaute. Rappelons qu'il s'agit là d'une des principales nouvelles fonctionnalités de la bêta 2 d'Internet Explorer 8, présentée la semaine dernière par Microsoft.

Sécurité

Puisque chaque onglet fonctionne indépendamment des autres, Google affirme que l'architecture de son navigateur est sécurisée. La société a aussi développé une base de données et une API pour lutter contre les tentatives de phishing ou de scam (tentatives de tromperie des utilisateurs pour leur voler leurs données personnelles).

Standards                                                                                                         
Chrome est un projet entièrement open source. Google prévoit aussi d'y insérer Gears, une extension qui permet de faire fonctionner certains services « off line », sans connexion internet. En s'appuyant sur l'open source, le moteur de recherche se démarque clairement de son rival Microsoft, en envoyant un signal d'ouverture fort aux développeurs et aux utilisateurs. L'intégration de Gears pourrait aussi signaler que Google ambitionne d'aller plus loin que le simple navigateur, vers éventuellement un système d'exploitation complet, qui intégrerait l'ensemble de ses applications.

Avec Estelle Dumout, pour ZDNet.fr



03/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres