Africa teaching

Caractéristiques de Linux et des distributions Linux

Caractéristiques de Linux et des distributions Linux     

Caractéristiques de Linux                                                                               
La sécurité

La sécurité est nécessaire pour protéger les données des utilisateurs mais aussi pour éviter de servir de point de départ à une attaque sur internet. En effet la sécurité prend une importance grandissante tout particulièrement pour les système qui sont amenés à être reliés au réseau internet. L'expérience a montré par exemple que le pirate précautionneux n'attaque jamais directement sa cible depuis sa machine ; cela permettrait de remonter jusqu'à lui sans trop de difficultés. En piratant au préalable une machine peu défendue, celle d'un particulier en général, le pirate peut brouiller les pistes, causant en fait des ennuis à sa victime. Autre phénomène qui prend de l'ampleur : la propagation rapide des virus qui apparaissent à l'air de l'internet.

Linux offre de bonnes garanties de sécurité. D'abord il est conçu dès le départ pour fonctionner en réseau. Ensuite il profite de son mode de développement. Tous les développeurs intéressés peuvent examiner le logiciel. Par conséquent, il y a plus de chances qu'un oeil averti découvre un bogue potentiellement exploitable. Une fois un problème diagnostiqué, il n'est pas nécessaire d'attendre la publication d'un correctif par l'éditeur original du logiciel. Les chances sont très grandes qu'un développeur membre de la communauté le corrige rapidement si ce n'est le responsable du projet ou de son équipe.


Fiabilité et stabilité

Un effort particulier a été fait lors du développement de linux pour s'assurer que le système soit fiable et stable :

- Les applications sont cloisonnées et ne peuvent faire planter le système entier ;

- Linux est conçu pour des serveurs devant fonctionner des mois durant ;

- les bogues découverts sont corrigés très rapidement.

Simplicité

De grands progrès ont été réalisés ces dernières années pour rendre le système accessible à tous.

L'abondance de la documentation permet à tous de résoudre la plupart des problèmes les plus courants ;

La grande similarité de principes entre la plupart des composants du système facilite la tâche de compréhension des bases du système. Il suffit pour tirer pleinement profit du système, de passer un peu de temps pour comprendre ces bases.

Avec une bonne configuration, Linux se révèle plus simple que la plupart des autres SE dans le cadre de la maintenance quotidienne. D'où un gain de temps appréciable.

Sa conception multi-utilisateur rend possible et même facilite la mise en place d'un environnement distinct pour chacune des personnes amenées à utiliser la machine. Cet environnement peut être personnalisé, empêchant un utilisateur d'accéder aux données des autres. C'est d'ailleurs par défaut le cas.


Les distributions Linux
Pourquoi les distributions

L'abondance des applications disponibles et multiplicité des programmes ayant les mêmes objectifs c'est-à-dire disponibles pour répondre à un même besoin, pose un problème de choix pour l'utilisateur lambda;

L'expérience l'a montré depuis longtemps : compte tenu du nombre impressionnant d'applications que l'on peut être amené à installer sur une machine, il faut absolument disposer d'un outil d'installation et de gestion de ces applications ; d'où la nécessité d'un tel outil d'installation ;

Enfin, faciliter la prise en main pour les débutants (mais aussi pour de nombreux utilisateurs non débutants) doit être une préoccupation des éditeurs et de la communauté. D'où l'importance des manuel s d'installation, et autres outils de configuration du système.

Notion de distribution

Les distributions sont des ensembles logiciels contenant le système linux, une interface graphique - contrairement à Ms-Windows, l'interface graphique est dissociée du reste du système - et un ensemble de programmes. En général elles disposent aussi d'un outil de gestion des applications installées (comme InstallShield sous Ms-Windows, mais en plus riche) et d'autres outils de configuration du système, plus orientés débutant que les méthodes de configuration traditionnelle qui s'adressent principalement aux administrateurs.

Plusieurs éditeurs de logiciels ont décidé de distribuer de tels ensembles afin de faciliter le travail de choix.

Les distributions majeures Linux

Dans la mesure où les logiciels libres peuvent être distribués à volonté, il est relativement facile de créer une nouvelle distribution, en reprenant le travail réalisé par autrui et en l'améliorant. Résultat : il existe un grand nombre de distributions dont certaines ne répondent qu'à un besoin très pointu et spécifique. Nous passons ici en revue les distributions majeurs les plus diffusées en Europe.

La distribution Slackware

C'est l'ancêtre des distributions Linux. Pionnier dans ce domaine, la société Slackware commercialisa une distribution Linux contenue sur une centaine de disquettes (le cédérom n'étant pas aussi répandu que de nos jours.

Compte tenu de son âge, cette distribution ne disposait pas d'interfaces conviviales de configuration du système et de ce fait s'adresse à des utilisateurs expérimentés.

De plus sa méthode de gestion des paquets s'appuye sur les fichiers archives compressés (tar.gz) est très sommaire.

La distribution Redhat

Considérée par certains comme la référence professionnelle, l'apparition de cette distribution a constitué un événement marquant dans le monde Linux.

Elle intègre un système complexe de gestion d'applications qui permet la mise à jour d'une application tout en en conservant les fichiers de configuration et qui gère les dépendances. Une dépendance est le fait qu'une application ait besoin d'une autre, ou d'une bibliothèque pour fonctionner. Ce système -Redhat Package Manager (rpm) -peut donc installer automatique tous les éléments logiciels requis pour faire fonctionner une application.

La distribution Suse

Diffusée par la société allemande SuSE GmbH créée en 1992, la première version de cette distribution sortira en 1993 sur disquettes et était basée sur la distribution Slackware. Depuis elle a beaucoup évolué. Techniquement très proche de la Redhat, elle est basée sur le même type de packages : RPM. Mais elle se différentie essentiellement par le programme d'installation basé sur l'outil YAST et son utilitaire SaX de configuration de l'interface graphique.

YAST - Yet Another Setu Tool - est un puissant outil d'installation et de configuration disposant des carctéristiques suivants :

peut être lancé après l'installation ;

prend en charge une bonne partie de la configuration de la machine dont l'installation du réseau (config de base, NFS, ISDN, Samba, ...) grâce à une détection hardware et un partitionnement automatiques ;

permet d'effectuer des mises à jour et des sauvegardes ;

dispose d'une fonction intégrée de gestion des utilisateurs et des groupes ;

permet une compilation et une personnalisation du noyau ;

SaX - SuSE Advanced X-Configuration - est l'utilitaire d'installation et de configuration du serveur Xwindow (l'interface graphique).

Seul bémol à tout ce qui précède : SuSE a développé certains outils non GPL.


La distribution Debian

La distribution Debian est la seule distribution non commerciale et totalement libre et gratuite. Gérée par une association de plus de 400 volontairs bénévoles dont la majorité sont des développeurs, elle est aussi la plus complète : elle propose un très grand nombre d'applications/d'outils regoupés en plus de 2500 packages.

Son objectif est triple :

  • Fournir une distribution entièrement libre ;
  • Développer un outil de gestion d'application puissant ;
  • N'intégrer que des applications stables.

Points faibles de cette distribution :

le mode graphique n'est pas priviligié : de c fait son installation et sa configuration sont relativement plus difficile ;

les nouvelles fonctionnalités sont tradivement diffusées.

En conclusion, on peut retenir que la distribution Debian est une bonne distribution très complète et 100% libre mais pour les connaisseurs, et essentiellement pour les serveurs où la fiabilité et la sécurité sont primordiales. Autrement vous pouvez utiliser Ubuntu qui à l'origine est basée sur Debian mais qui à su s'imposer comme une distribution conviviale et facile à prendre en main.


La distribution Corel Linux

Cette distribution est l'oeuvre de l'éditeur canadien Corel (qui édite aussi Corel Wordperfect).

Elle est basée sur une Debian , pour laquelle une programme d'installation graphique et une amélioration de KDE ont été développés, de même qu'un nouveau gestionnaire de fichiers - Corel File Manager - qui permet par exemple d'accéder au réseau Windows par Samba sans passer par les outils complexes de configuration. La gestion de l'impression a aussi été facilitée.

La distribution Corel Linux est destinée avant tout à la bureautique , pas pour les serveurs ou les stations de travail plus professionnelles.

Cette distribution est défavorisée par certains choix de l'éditeur canadien au niveau des packages de la version de base : des outils gratuits tels que Netscape et Acrobat reader ne sont pas fournis, de même que Corel Wordperfect 8. Il en est de même des utilitaires les plus proches du système. Enfin le système est non évolutif du fait que Corel a utilisé une version très spécifique de la bibliothèque Qt (la libcqt) qui n'est pas compatible avec la libqt sur laquelle repose KDE. Résultat : la compilation et l'utilisation de programmes KDE standards ne sont pas possibles ; l'utilisateur ne peut utiliser que les programmes KDE préparés par Corel.

Mandriva (pour mémoire)

La distribution Linux Mandriva                                                                
Origine

La distribution Linux-Mandriva anciennement Mandrake est une distribution récente , à l'origine basée sur La RedHat. Elle a été la première (avec sa version 5.x) à intégrer l'interface graphique KDE, conviviale et simple d'emploi, ce que refusait de faire Redhat pour des problèmes de licences aujourd'hui résolus. Un effort tout particulier a été fait au niveau de la traduction, pour la rendre utilisable par le plus grand nombre.

A partir de la version 6 Linux-Mandriva a pris son indépendance, et n'est plus basée sur la Redhat.

Les atouts de Linux-Mandriva

La distribution Linux-Mandriva offre de nombreux packages supplémentaires par rapport à la Redhat ainsi qu'une installation et une utilisation faciles.

Pour cela, elle est dotée d'outils graphiques pour toutes les étapes de l'installation (programme DrakX), pour la gestion des différents programmes (programme RpmDake), et pour l'installation de nouveaux périphériques (DrakConf).

Tous ces outils sont intégrés dans le gestionnaire de fenêtres KDE, une interface graphique intuitive, avec une traduction en français et une personnalisation du bureau KDE.

La distribution Linux-Mandriva utilise bien sûr le système de paquets RPM développé par Redhat. Mais elle ajoute une interface graphique de recherche de paquet, pour une utilisation encore plus facile, intégrée au programme RpmDrake.

Distribution française à l'origine, Linux-Mandrake est désormais polyglotte. La documentation de la plupart des applications courantes est disponible dans de nombreuses langues différentes. La procédure d'installation est disponible en plus de 50 langues à l'heure actuelle.

En conclusion, on peut dire que Linux-Mandriva est une réelle amélioration de la Redhat avec des outils d'installation et de configuration très agréables à utiliser, une distribution complète et de grande qualité qui peut convenir à la majorité des utilisateurs aussi bien débutants que professionnels. Elle est souvent recommandée et distribuée par de nombreux magazines (Programmez!, Mirror, Planète Linux, PC info, etc ...).

Par l'équipe technique A.N.F.A

 



27/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres